Auteurs

Vijayalaxmi, Pickard WF, Bisht KS, Prihoda TJ, et al. (2001)

Dans cette étude, huit rats ont été exposés pendant 24 heures à des rayonnements continus avec un DAS moyen pour le corps de 12 W/kg. Huit rats ont été exposés à des rayonnements fictifs et quatre autres rats ont reçu de la mitomycine C (MMC), une substance connue pour provoquer des micronoyaux. Les érythrocytes du sang périphérique et de la moelle épinière ont été examinés afin de déterminer la fréquence des micronoyaux.

Aucune différence significative n'a été notée quant à l'incidence des micronoyaux chez les rats exposés à des rayonnements RF et à des rayonnements fictifs. Les rats traités avec la MMC comptaient un nombre supérieur de micronoyaux dans leurs cellules.


Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations