Auteurs

Vijayalaxmi, Bisht KS, Pickard WE, Meltz ML, Roti Roti JL, et al. (2001)

Dans cette étude, Vijayalaxmi et ses collaborateurs n'ont pu trouver de génotoxicité dans des lymphocytes, suite à leur exposition pendant 24 heures à des rayonnements RF continus (AMRC) de 847,74 MHz avec un DAS de 4,9 ou 5,5 W/kg. Les cellules ont été exposées à des rayonnements RF, ou à des rayonnements fictifs, ou à une forte dose de 1,5 Gy de rayonnements gamma.

Aucune différence significative n'a été observée entre les lymphocytes exposés et ceux exposés de façon fictive quant au respect de l'index mitotique, à la fréquence des aberrations chromosomiques, aux fragments excédentaires, aux cellules binucléiques et aux micronoyaux. La réponse des lymphocytes exposés aux rayons gamma était très différente des lymphocytes exposés aux rayonnements RF et aux rayonnements fictifs, pour tous ces critères.


Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations