Auteurs

Tattersall JEH, Scott IR, Wood SJ, Nettell JJ, et al. (2001)

Cette étude se penche sur les effets des champs RF de basse intensité d'ondes continues de 700 MHz sur l'activité électrique de coupes d'hippocampes de rats. L'intensité maximale du champ a été calculée de façon à obtenir un DAS entre 0,0016 et 0,0044 W/kg. Des changements ont été notés dans l'activité électrique des coupes de cerveau. À basse intensité, l'effet prédominant était la potentialisation de l'amplitude de l'augmentation de la population, mais une plus grande intensité produisait soit une augmentation soit une diminution. Ces résultats ont été observés en absence de changement notable de température. Les auteurs affirment que l'hippocampe joue un rôle important dans l'apprentissage spatial et la mémoire et qu'un changement de l'excitabilité électrique pour correspondre à des effets rapportés des champs RF sur le comportement.


Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations