Auteurs

Sienkiewicz Z, Blackwell RP, Haylock RGE, Saunders RD, et al. (2000)

Les auteurs ont étudié les effets de l'exposition à des rayonnements RF sur des souris pendant la performance d'une tâche d'apprentissage du comportement dans un labyrinthe en étoile. Ils ont utilisé un signal micro-onde modulé de 900 MHz qui correspond à la signature GSM. Le DAS du corps était de 0,05 W/kg. Les animaux ont été testés à 12 semaines. Ils ont été exposés de façon fictive ou réelle à des rayonnements RF pendant 45 minutes tous les dix jours de l'étude. Un groupe à été testé dans le labyrinthe immédiatement après l'exposition. Un deuxième groupe a été testé 15 minutes après l'exposition et un troisième 30 minutes après. Le but de l'expérience était de déterminer combien de fois les souris entraient dans un des 8 bras de l'étoile qu'elles avaient déjà parcouru. Une récompense de nourriture se trouvait dans chacun des bras.

Aucune différence significative n'a été observée dans la précision des choix ou le temps requis pour compléter la tâche. Tous les groupes ont démontré une amélioration des performances au cours de l'étude.

Les auteurs rappellent un nombre de différence entre leur étude et celle de Lai et ses collaborateurs (1994). L'espèce utilisée était différente ainsi que la fréquence des micro-ondes, la durée d'impulsion, le type de système d'exposition, la forme du labyrinthe, et plus important, le DAS. Dans l'étude de Lai, le DAS était de 0,6 W/kg. Sienkiewicz et al. Indique qu'un GSM standard produit un DAS moyen d'environ 0,5 W/kg dans la tête. Les auteurs affirment vouloir utiliser d'autres DAS dans des expériences futures.


Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations