Auteurs

Schirmacher A, Winters S, Fischer S, Goeke J, et al. (2000)

Cette étude a utilisé une réplique in vitro de la barrière hémato-encéphalique. Cette réplique, constituée de cellules cérébrales de rats croissant dans une culture avec des cellules de vaisseaux sanguins de porcs, a été testée par microscopie électronique et immunocytochimie et reflétait les mêmes propriétés vitales de la barrière hémato-encéphalique. Les cultures ont été exposées à des rayonnements micro-ondes modulés de 217 Hz. Le DAS moyen total était de 0.3 W/kg, avec un maximum de 0.46 W/kg. Aucune augmentation significative de la température n'a été détectée avec une précision de 0,1° C.
La barrière a été testée en utilisant du saccharose marqué avec du carbone radioactif. La perméabilité des échantillons exposés et témoins a augmenté pendant l'expérience, mais l'augmentation était deux fois plus élevée après quatre jours. Ce résultat était très significatif statistiquement.

Les auteurs concluent que leur expérience démontre " un effet précis et reproductible des de l'exposition aux micro-ondes sur les propriétés physiologiques de la barrière hémato-encéphalique. "


Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations