Auteurs
Maes A, Collier M, Verschaeve L

Dans cette étude, des cellules sanguines humaines ont été exposées pendant 2 heures à des champs de radiofréquence de 900 MHz. Trois méthodes d'exposition ont été utilisées : des ondes porteuses continues; un signal pseudo-aléatoire qui correspond à un signal GSM obtenu pendant une conversation; ainsi que des salves de signaux fictifs correspondant au signal obtenu en attente d'un appel. Pour chacune des méthodes, la puissance variait entre 2 et 50 W et les DAS se situaient entre 0,4 et 10 W/kg. Les auteurs ont étudié les effets possibles des rayonnements seuls et combinés à l'exposition à un agent chimique mutagène, la mitomycine C ou à des rayons X. L'étude n'a révélé aucun effet mutagène.


Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations