Auteurs
Imaida K, Taki M et al.

Dans ces deux études, les effets des rayonnements RF sur la carcinogénèse du foie ont été étudiés. Une dose de diéthylnitrosamine (DEN), une substance favorisant le cancer du foie, a été administrée à des rats âgés de six semaines. L'exposition aux rayonnements RF était de 90 minutes par jour, 5 jours semaine, pendant 6 semaine et débutait 2 semaine après l'injection de DEN. À 3 semaines (une semaine après le début de l'exposition RF) les rats ont subi l'ablation des 2/3 de leur foie et à la semaine 8, les rats ont été tués.

Dans la première étude, on a utilisé un signal par accès multiple par répartition de codes avec un rayonnement en champ proche modulé par impulsion de 929.2 MHz. Le DAS moyen du corps en entier se situait entre 0,58 et 0,80 W/kg. Dans le foie, l'organe visé, les DAS maximum étaient de 1,7 à 2,0 W/kg. Il n'existait aucune différence entre le groupe exposé et le groupe témoin en ce qui concerne le potentiel carcinogénique au niveau du foie.

La deuxième étude utilisait un champ électromagnétique de 1439 GHz. Le DAS moyen du corps était de 0,453 à 0,680 W/kg. Les DAS maximum au niveau du foie étaient de 0,937 à 1,91 W/kg. Encore une fois, aucune différence significative n'a été observée entre le groupe exposé et le groupe témoin en ce qui concerne le potentiel carcinogénique au niveau du foie.

 

Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations