Auteurs
Chagnaud J-L, Veyret B (1999):

Les auteurs ont exposé des rats à des rayonnements micro-onde GSM modulés à 900 MHz à deux puissances différentes, correspondant respectivement à des DAS de 0,075 et 0,270 w/kg. Les rats étaient exposés deux heures par jour pendant 10 jours consécutifs. Les rats témoins étaient exposés de façon fictive.

Des lymphocytes spléniques ont été examinés afin de déterminer si les molécules sur la surface des cellules étaient modifiées de quelconque façon. Aucune différence n'a été observée entre les rats exposés et les témoins. Les auteurs ont également examiné des lymphocytes afin de déterminer si leur capacité de se répliquer avait été modifiée suite à l'exposition aux micro-ondes. Une fois de plus, aucune différence n'a été observée entre les rats exposés et les témoins.


Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations