Auteurs
Beasond R C, Semm P (2002):

Dans cette étude, 34 diamants mandarins adultes ont été anesthésiés et placés dans une chambre de telle sorte que leur tête était au centre et était exposée à un rayonnement de 900 MHz modulé par impulsions à 217 Hz. Le DAS moyen était de 0,05 W/kg. Un petit trou était percé dans le crâne et des électrodes étaient insérées afin d'enregistrer l'activité électrique des neurones (les cellules nerveuse cérébrales). Des enregistrements ont été faits sur 134 neurones. Une période de 10 minutes avant le stimulus était utilisée comme mesure initiale, suivit d'une période de stimulation de 10 minutes et d'une autre période de 10 minutes après la stimulation. Les sites d'enregistrement étaient le cerveau et le cervelet antérieur.

Des réponses aux stimulations ont été notées dans 91 unités. Soixante-neuf unités (52 %) ont répondu à l'excitation avec une augmentation de leur taux de firing d'environ 3,5 plis en moyenne. Un autre 22 unités (17 %) notaient une diminution. Les 42 autres ne montraient aucune réponse. Dans la moitié des cellules ayant répondu, la réponse persistait après la fin de la période de stimulation. La persistance moyenne était de 308 ± 68 secondes.

Trois cellules ayant répondu au stimulus ont également été testées avec un signal non modulé de la même fréquence. Aucune de ces cellules n'a répondu.

Plus d'investigations sont nécessaires. Un exposition fictive et une période plus longue d'expérimentation avec un signal non modulé devraient être inclus dans une étude future.


Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations