novembre 2002

Un autre article de Hardell et ses collaborateurs

Dans le " Quoi de neuf " d'août 2002, nous présentions un article suédois sur une étude de Hardell et ses collaborateurs. Ces auteurs ont publié un autre article basé sur la même étude. Dans la dernière publication, ils se sont concentrés sur les tumeurs malignes du cerveau, tandis que dans le premier article, ils parlaient des tumeurs bénignes et malignes. Les résultats sont essentiellement les mêmes que dans le premier article. En général, il n'y a aucune augmentation du risque après exposition à différents types de téléphones mais, l'analyse des sous-groupes a démontré des résultats statistiquement significatifs.

Les auteurs continuent d'obtenir des résultats différents des autres chercheurs. Il est bon de noter que ces cas ne sont pas des cas " incidents " - c'est-à-dire qu'ils n'ont pas été identifiés immédiatement après le diagnostique mais, ont été diagnostiqués sur une période de trois ans et étaient encore en vie au moment de l'étude. Cela augmente le risque d'erreurs. Pour plus de détails, consulter la section " Recherche - Épidémiologie ".

Référence: Hardell L, Mild KH, Carlberg M (2002): Case-control study on the use of cellular and cordless phones and the risk for malignant brain tumours. International Journal of Radiation Biology 78:931-936.

Les rayonnements RF ne causent pas de dommages à l'ADN - deux autres études.

Dans " Recherche - toxicologique - cancer ", nous passons en revue des recherches qui ont été faites sur les effets des rayonnements RF sur l'ADN. Deux rapports de Santé Canada s'ajoutent à ces recherches. McNamee et ses collaborateurs ont exposé des leucocytes à un champ RF de 1,9 GHz pendant deux heures. Dans la première expérience, le champ était modulé par impulsions et dans la deuxième, il était à ondes continues. Il n'y avait aucune preuve de dommage à l'ADN dans les deux expériences.

Références: McNamee JP, Bellier PV, Gajda GB, Miller SM, et al. DNA damage and micronucleus induction in human leukocytes after acute in vitro exposure to a 1.9 GHz continuous-wave radiofrequency field. Radiation Research 2002;158:523-533.

McNamee JP, Bellier PV, Gajda GB, Lavallée, et al. DNA damage in human leukocytes after acute in vitro exposure to a 1.9 GHz pulse-modulated radiofrequency field. Radiation Research 2002;158:534-537.



Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations