février 2001

Étude de l'Institut national du cancer publiée

Le mois passé, nous faisions référence à une étude sur les téléphones cellulaires et le cancer du cerveau annoncée dans le New England Journal of Medicine. L'étude a été publiée dans le numéro du 11 janvier de ce journal. Ce numéro contient également un éditorial sur le sujet.

Cet article est examiné d'une manière plus approfondie dans la section "Recherches - Épidémiologie".

Références: Inskip PD, Tarone RE, Hatch EE, Wilcosky TC, et al. Cellular-telephone use and brain tumors. New England Journal of Medicine 2001;344:79-86. Trichopoulos D, Adami H-O. Cellular-telephone use and brain tumors. New England Journal of Medicine 2001;344:133-134.

Mélanome de l'œil relié aux rayonnements RF

Un article récent publié dans le journal "Epidemiology" décrit une étude sur le mélanome uvéal, une tumeur rare de l'œil. Stang et ses collaborateurs ont comparé 118 cas avec 475 témoins. Après une exposition à des appareils émetteurs de rayonnements RF comme les dispositifs radio et les téléphones mobiles, les risque se sont avérés plus élevés.

Dans le même numéro, un éditorial de Inskip discute des limitations de l'étude de Stang. Les plus importants questionnements concernent le manque d'évaluations détaillées du degré d'exposition et le petit nombre de cas (7) exposés à des téléphones mobiles.

Cet article est examiné d'une manière plus approfondie dans la section "
Recherches - Épidémiologie".

Références: Stang A, Anastassiou G, Ahrens W, Bromen K, et al. The possible role of radiofrequency radiation in the development of uveal melanoma. Epidemiology 2001;12:7-12. Inskip PD. Frequent radiation exposures and frequency-dependent effects: The eyes have it. Epidemiology 2001;12:1-4.

Plus de détails sur le transmetteur de Sutton Coldfield

Dans la section "
Recherches - Épidémiologie", nous commentons une étude menée par Dolk et ses collaborateurs sur le taux de cancers dans la région entourant un transmetteur TV à Sutton Coldfield en Angleterre. Dans une lettre à l'éditeur du American Journal of Epidemiology, ce sujet est examiné d'une manière plus approfondie. Cooper et ses collaborateurs ont analysé des données entre 1987 et 1994 (l'étude de Dolk concernait 1974 à 1986), et ont remarqué une légère augmentation de certains cancers comparé aux chiffres attendus. La leucémie chez l'enfant mâle diminuait avec l'augmentation de la distance du transmetteur. Dans l'étude de Dolk, la leucémie chez l'adulte diminuait avec la distance.

Dans une autre lettre, Cherry maintient que l'étude de Dolk et d'autres transmetteurs proches démontrent un " rapport de causalité entre des cancers chez l'adulte et l'exposition chronique à un rayonnement RF d'intensité moyenne très basse ".

Dolk commente ces deux lettres. Elle remet en question l'interprétation que Cherry fait de l'étude originale et note que l'étude de Cooper tend à ne pas confirmer l'existence d'un nombre excessif de cancers localisés près du transmetteur de l'ampleur observé par elle et ses collaborateurs.

Références: Cooper D, Hemmings K, Saunders P. Re: "Cancer incidence near radio and television transmitters in Great Britain. I. Sutton Coldfield transmitter; II. All high power transmitters". (Letter). Am J Epidemiol 2001;153:202-4.

Cherry N. Re: "Cancer incidence near radio and television transmitters in Great Britain. I. Sutton Coldfield transmitter; II. All high power transmitters". (Letter). Am J Epidemiol 2001;153:204-5.

Dolk H. The first author replies. (Letter). Am J Epidemiol 2001;153:205.



Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations