avril 2002

Le Conseil sur les services de santé aux Pays-Bas publie un rapport sur les effets sanitaires

Le rapport du Conseil sur les services de santé aux Pays-Bas conclue que présentement, il n'y a pas lieu de penser que les téléphones mobiles peuvent avoir des effets négatifs sur la santé. Le rapport de 96 pages, comme la plupart des rapports de comités de révision, affirme qu'il serait souhaitable de pousser les recherches. En consultant les données sur les effets non thermiques, le Conseil n'a trouvé aucune raison pour appliquer le principe de précaution et abaisser le DAS maximum pour l'exposition partielle du corps.

On peut consulter le rapport au www.gr.nl

Référence: Health Council of the Netherlands. Mobile telephones; an evaluation of health effects. The Hague: Health Council of the Netherlands, 2002; publication no. 2002/OIE.

Un rapport sur le principe de précaution

L'expression " principe de précaution " fait partie intégrante du vocabulaire des téléphones mobiles. Un rapport de l'Agence européenne pour l'environnement étudie un nombre de questions environnementales soulevées au 20e siècle et tente de tirer des leçons de ces exemples.

On peut consulter le rapport en format PDF au http://reports.eea.eu.int

Référence: Late lessons from early warnings: the precautionary principle 1896-2000. Environmental issue report No. 22. OPOCE ã EEA, Copenhagen, 2001.



Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations