Auteurs
Johansen C, Boice JD Jr, McLaughlin JK, et al (2002)

Ce groupe d'auteurs rapportait une étude de cohortes sur le cancer de la rate chez les usagers du téléphone cellulaire. Ils comparent maintenant les taux d'incidence des mélanomes oculaires malins au Danemark entre 1943 et 1996 chez de nombreux usagers du téléphone. Ils ont découvert que les taux standardisés pour l'âge pour le cancer sont restés sensiblement stables sur des périodes de 5 ans, ce qui contraste avec l'augmentation rapide du nombre d'abonnés entre 1982 et 1996.

Les auteurs affirment que leurs résultats sont différents de ceux d'une étude cas-témoin allemande (Stang, 2001 -voir le résumé). Toutefois, la méthodologie de la présente étude est tout à fait différente. Une étude écologique comme celle-ci a une faible méthodologie puisqu'elle n'examine pas les détails de l'exposition ou l'occurrence de maladies chez les individus. Les auteurs mentionnent toutefois que dans leur étude de cohorte seulement 8 cas de cancer oculaire ont été vus en comparaison des 13,5 attendus dans la population étudiée.


Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations