Auteurs
Pasche, B., Erman, M., Hayduk, R. et Mitler, M.M. et al.

Dans cette étude à double insu contrôlée contre placebo, 106 patients souffrant d'insomnie chronique ont été soumis à un traitement d'une durée de 20 minutes, dispensé trois fois par semaine durant 12 semaines. L'EEG et d'autres tracés ont été enregistrés avant le premier traitement et de nouveau durant le douzième (et dernier) traitement. Les auteurs ont constaté que le traitement actif avait augmenté de 26 % la durée totale du sommeil et réduit de façon significative le temps nécessaire à l'apparition du sommeil. Aucune perte de mémoire, aucun changement d'humeur, aucune sédation diurne ni trouble de la vigilance n'ont été observés.

De l'avis des auteurs de ces études, le CEM agirait sur la libération de calcium par les cellules du cerveau ce qui, en retour, influerait sur la libération des médiateurs chimiques dans le cerveau susceptibles d'agir sur les phases du sommeil.

sujet tient le téléphone contre son oreille, en position éteinte ou non et sans que le sujet connaisse son statut d'exposition EMF.

Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations