Auteurs
Lass J, Tuulik V, Ferenets R, Riisalo R, et al.

Cent étudiants se sont soumis à trois tests de fonctions cognitives. Les étudiants étaient séparés de façon aléatoire dans deux groupes dont l'un était exposé à un rayonnement EM de 7 Hz- modulé à 450 MHz pendant les tests. Le DAS se situait entre 0,0095 et 0,351 W/kg, tout dépendant de la méthode utilisée pour calculer le DAS. Les étudiants ignoraient leur état d'exposition. Les tests avaient différents dégrés de difficulté et mesuraient l'attention et la mémoire à court terme.

Dans les deux tâches les plus difficiles, la seule différence significative était que le groupe exposé démontrait une plus grande variation dans les erreurs. Dans la première tâche, la plus complexe, les étudiants exposés avaient une plus grande tendance à avoir des erreurs dans leur performance, mais ce n'était pas statistiquement significatif. Dans la deuxième tâche, un peu moins difficile, le groupe exposé avait un nombre d'erreurs significativement inférieur.

Ces résultats sont difficiles à interpréter. Les auteurs concluent que les rayonnements micro-onde de 7 Hz modulés par impulsions ont des effets différents sur les tâches cognitives de différents niveaux de complexité. Ils affirment que " ces effets pourraient entraîner une diminution des erreurs dans les tâches neuropsychologiques moins compliquées et une augmentation des erreurs pour les tâches compliquées. "



Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations