Auteurs
Krause, C.M., Sillanmäki, L., Koivisto, M. et Häggqvist, A. et al.

Seize sujets volontaires en bonne santé (dont 8 hommes) ont participé à cette expérience, durant laquelle l'EEG a été enregistré alors que les sujets devaient exécuter une tâche de mémoire auditive. Tous les sujets ont eu à exécuter cette tâche, à la fois alors qu'ils étaient exposés et non exposés à un champ électromagnétique numérique de 902 MHz, sans savoir toutefois à quel moment ils étaient exposés, ou non, au CEM.

La présence du CEM n'a eu aucune incidence sur les taux d'erreur durant la tâche auditive. L'exposition au CEM a modifié le tracé de l'EEG dans une des quatre bandes enregistrées (celle des fréquences comprises entre 8 et 10 Hz). Durant l'exécution de la tâche de mémoire, toutefois, des différences ont été observées dans toutes les bandes de fréquences étudiées.

Bien que les mécanismes physiologiques sous-jacents demeurent inconnus, les auteurs croient que de légères modifications dans la température corticale auraient une incidence sur la transmission entre les voies nerveuses.



Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations