Auteurs
Krause CM, Sillanmaki L, Koivisto M, Haggquist A, et al.

Les auteurs avaient précédemment rapporté que les CEM modifiaient les EEG pendant une tâche de mémoire auditive. Dans la présente étude, ils ont étudié les effets des CEM sur les EEG pendant une tâche de mémoire visuelle.

Trente quatre sujets droitiers en bonne santé ont participé. Ils ont été exposés à un CEM de 902 MHz, à une fréquence de 217 Hz et une durée d'impulsion de 0,557msecs. Les sujets ont également subit les tâches dans un état d'exposition fictif, ne sachant pas si le champ était actif ou non. La tâche visuelle consistait à répondre à des lettres que les sujets avaient préalablement consultées.

Les CEM n'ont eu aucun effet sur le nombre d'erreurs ou le temps de réaction. La présence de CEM modifiait les réponses dans les fréquences 6-8 et 8-10 Hz, mais seulement lorsque étudié comme une fonction de la mémoire. Les effets apparaissaient principalement dans les électrodes de l'hémisphère gauche, même si l'appareil téléphonique était attaché au côté droit de la tête du sujet. Les auteurs n'ont pu expliquer cette découverte.

Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations