Auteurs

Kellenyi L, et al. (1999)

Les auteurs ont exposé 10 sujets en santé à un téléphone GSM pendant 15 minutes. La puissance maximale du téléphone était de 2 W. Les réponses auditives du tronc cérébral ont été mesurées par potentiel de latence sur le côté droit (côté exposé) et le côté gauche. La latence V sur le côté exposé était augmentée de 0,207 msec en comparaison de la normale. Cette augmentation est considérée comme étant significative. Une augmentation de 0,029 msec a été observée du côté gauche.

Les auteurs pensent que les changements observés sont dus à un effet thermique local et à des changements ioniques dans la membrane. Aucune mention du DAS n'est faite. Les détails de la méthodologie de l'étude et des résultats sont sommaires.


Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations